Accueil > Matériel > Disque dur > Le disque dur : installation 1

Installation d'un disque dur (1)

 

Conseils d'achat : Disque dur

 

 

Installation d'un disque dur :

Lorsqu'on installe un disque dur, on peut se trouver dans plusieurs situations :
1 - ajouter un disque dur en complément,
2 - remplacer le disque dur,
3 - remplacer le disque dur, et conserver l'ancien pour stocker des données.

 

L'installation sera plus ou moins aisée suivant la situation.
Situation 1 : La plus simple. Aucune modification n'est à faire sur le disque dur principal, celui qui contient Windows.
Situations 2 et 3 : Il faudra se préoccuper de la sauvegarde des données contenues sur l'ancien disque, et de leur transfert sur le nouveau.

 

Les grandes lignes :

Pour ajouter ou changer un disque dur, trois domaines sont à envisager :
1 - la reconnaissance du disque dur
2 - l'installation matérielle du disque dur,
3 - la configuration logicielle du disque dur.

 

 

1 - Reconnaissance du disque dur :

Lorsqu'on installe un disque dur, le plus important, c'est qu'il soit reconnu, d'abord par le Bios et également par Windows.
Il faut également que l'intégralité de sa taille soit reconnue par Windows.

 

Reconnaissance du disque dur par le Bios :

Le Bios est le premier programme qui se lance au démarrage de l'ordinateur. C'est lui qui prend en compte les composants matériels avant Windows.
Le disque dur devra donc être reconnu en premier par le Bios.

Tout dépend du matériel dont on dispose :
- Avec un matériel récent, cela ne pose normalement pas de problème.
- S'il s'agit d'un ancien ordinateur sur lequel on installe un disque dur récent, cela peut être impossible (disques SATA)

 

Utilisation avancées : Voir les points suivants :
- Montage en RAID, touche F6 au démarrage, etc.
- Activation de l'AHCI : voir ma page

 

 

Configuration du Bios :

Le Bios doit être configuré en reconnaissance automatique (AUTO), afin qu'il détecte le nouveau disque dur dès sa première mise en service. Il l'est normalement.

En cas de problème :
- vérifier dans le Bios (Standard CMOS Setup pour Award) si les paramètres de reconnaissance sont sur AUTO.
- voir ci-dessous, si l'ordinateur est trop ancien.

 

Il est préférable d'activer l'AHCI dans le Bios avant l'installation de Windows. : voir ma page

 

 

Disque dur SATA sur ancien ordinateur :

Problème de compatibilité des disques durs SATA (Serial ATA) :

Décembre 2009 : la grande majorité des disques durs sont en Serial ATA (SATA)
Les disques durs PATA (appelés IDE) ne sont pratiquement plus fabriqués.
Cependant, il existe encore d'anciens ordinateurs en usage. Pour ceux-ci, en cas de défaillance du disque dur, il faudra s'assurer que sa configuration est compatible avec le nouveau disque. A défaut, il faudra acquérir (si on en trouve encore) un disque dur PATA.

 

Les disques SATA peuvent poser des problèmes de reconnaissance avec les anciens ordinateurs :

Exemple :

Sur une carte mère MSI PT8 Neo-LSR (VIA PT800) :
- un Seagate Barracuda 7200.10 SATA - 500 Go - 16 Mo - ST350063 en SATA 2 = parfaitement reconnu au démarrage
- un Samsung Spinpoint F2 Ecogreen S-ATA - 1500 Go - 32 Mo = "No device detected".

 

Deux normes + SATA 6 GB/s

Il existe deux normes SATA = SATA 1 (150) et SATA 2 (300)
() Plus, la nouvelle norme SATA 3 (600), destinée principalement aux disques SSD (voir sur Wikipedia)

Les anciens ordinateurs sont en SATA 1
Les nouveaux disques durs sont en SATA 2
En règle générale : Il n'est pas possible de faire fonctionner un disque SATA 2 sur un ordinateur équipé en SATA 1

Il existe cependant des solutions permettant de faire fonctionner le disque dur SATA 2 en SATA 1. :
- un programme ou un utilitaire,
- un disque dur qui auto-négocie sa vitesse,
- un cavalier à positionner à l'arrière du disque dur
Mais il n'y a rien de sûr.
Il faut se renseigner avant d'effectuer son achat.

 

09/2011 : Les normes SATA actuelles :

Serial ATA
Serial ATA 3 Gb/s (SATA II)
Serial ATA 6 Gb/s (SATA Révision 3.0)
(voir sur Wikipedia)

 

Norme Débit théorique  
SATA III ou SATA 600 6 Gbit/s apparu en 2009
SATA II ou SATA 300 3 Gbit/s apparu en 2006
SATA I ou SATA 150 1,5 Gbit/s apparu en 2003

 

 

Problème de chipset :

26/07/2005 : Un bug de taille avec le VT8237 de VIA et le SATA2 :
http://www.clubic.com/actualite-21442-un-bug-de-taille-avec-le-vt8237-de-via-et-le-sata2.html

 

 

Disque PATA (Parallel ATA) en mode UDMA :

Avant les Serial ATA, la plupart des disques durs étaient des Parallel ATA (PATA ou disque dur IDE classique).

Les derniers disques durs PATA peuvent fonctionner en UDMA100 ou UDMA133.

Pour profiter de cette fonctionnalité, il faut que la carte mère et le chipset le prennent en charge.

Si c'est le cas, il faudra activer le mode correspondant dans le Bios.
L'UDMA100 ou 66 devra également être activé (ou désactivé) sur le disque avec l'utilitaire fourni avec celui-ci.
Il faudra également mettre à jour le pilote de gestion du contrôleur du disque dur.

Pour plus de précisions, il faudra consulter le manuel de la carte mère, le manuel fourni avec le disque dur, le site du fabricant du disque dur ou du chipset.

Correspondances :

    Débit théorique
UDMA 3 Ultra-ATA/33 33 Mo/s
UDMA 4 Ultra-ATA/66 66 Mo/s
UDMA 5 Ultra-ATA/100 100 Mo/s
UDMA 6 Ultra-ATA/133 133 Mo/s

 

Parallel ATA sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Parallel_ATA

Voir aussi :
http://www.bellamyjc.org/fr/theoriemultiboot2.html#NormeATA

 

 

Reconnaissance partielle du disque dur :

Problème de capacité du disque dur.
Taille réelle du disque dur non reconnue.

Le problème est classique.

- "J'ai acheté un disque dur de 160 Go, et quand je l'ai installé, l'ordinateur ne m'a reconnu que 130 Go"
- "j'ai un disque dur de 250 Go. Lorsque je veux le formater, Windows ne reconnaît que 130 Go"

 

 

Taille "commerciale" et taille réelle :

Il existe une différence entre la taille annoncée du disque dur et la taille réelle, à l'utilisation.

La raison, c'est qu'il y a 2 façons possibles de calculer la taille d'un disque dur en octet :
- En décimal : 1 kilo octet = 1000 octets
- En binaire : 1 kilo octets = 1024 octets

Les fabricants de disques durs utilisent les tailles qui les arrangent le plus.

Donc, ne pas s'étonner s'il existe une différence entre la taille annoncée et la taille disponible.

 

 

Nouvelles limites : disques durs de plus de 2 To :

Les disques durs de plus de 2 To ont des limitations et des incompatibilités :
- Voir ma page : Disques durs 3 To et plus

 

Pour utiliser un disque dur de plus de 2 To comme disque principal, il faut une carte mère avec un Bios UEFI : voir ma page

Le principal intérêt de l'UEFI : possibilité d’utiliser des partitions GPT et de démarrer sur des volumes de plus de 2 Tio.
Voir :
22/09/2010 : Presence-pc.com - 2 To ça va, 3 To bonjour les dégâts !

 

 

ASUS Disk Unlocker :

Avec ASUS Disk Unlocker, l'espace non reconnu est transformé en disque virtuel : pas convaincant...

30/12/2010 : Hardware.fr - Disques de 3 To et ASUS Disk Unlocker
"ASUS a annoncé il y a quelques semaines ASUS Disk Unlocker. Réservé aux cartes mères ASUS, ce logiciel permet selon le constructeur de débloquer l’espace sur un disque au delà de 2 Tio / 2.2 Tio, tout en conservant des partitions de type MBR. L’intérêt est bien entendu de pouvoir utiliser un disque dépassant cette limite en tant que disque primaire sans pour autant perdre l’espace supplémentaire et sans avoir besoin d’un bios UEFI et d’un OS 64 bits...

Nous l’avons testé sur une carte mère P5B Deluxe à base de P965, associé au disque Western Digital Caviar Green 3 To (WD30EZRS). De base nous avons crée une partition MBR de 2048 Gio sur le disque. Disk Unlocker permet ensuite de créer un disque virtuel de 746,52 Go, soit l’espace disque non utilisé, qu’il est alors possible d’utiliser et de formater. Bien qu’intéressante, cette fonctionnalité reste précaire puisque sur un PC dépourvu de Disk Unlocker le disque virtuel supplémentaire ne sera plus accessible. Rien ne vaut un support natif !"

Sur le site ASUS :

http://www.asus.fr/event/DiskUnlocker/

Disk Unlocker est un logiciel exclusivement proposé par ASUS (en attente de brevet) permettant de passer outre les limites des systèmes d'exploitation empêchant les disques durs d'utiliser plus de 2048 Go (soit 2,2 To) d'espace de stockage. En quelques clics seulement, Disk Unlocker débloque l'espace de stockage qui était jusque alors inutilisé et vous permet de profiter de toutes les capacités de votre disque dur.

ASUS Disk Unlocker est compatible avec toutes les cartes mères ASUS et propose un fonctionnement des plus simples. Il vous suffit de télécharger Disk Unlocker et de l'installer sur votre machine pour profiter instantanément de l'intégralité de votre espace de stockage grâce à une interface utilisateur simplifiée.

Libérez tout votre espace de stockage pour sauvegarder facilement toute sorte de données. Disk Unlocker est une solution intelligente et simple à utiliser qui vous permettra d'augmenter votre capacité de stockage et d'utiliser l'intégralité de votre disque dur.

 

 

Limitation à 128 Go, 130 Go ou 137 Go :

Cela vient d'une limitation du Bios qui ne peut traiter les informations BigLBA

Cela concerne Windows XP avant SP1. Il faut activer EnableLba dans la Base de registre : voir ma page

Voir le site de JCBellamy pour plus d'explications :
http://www.bellamyjc.org/fr/theoriemultiboot2.html#128Go

 

 

Anciennes limites du Bios :

Cela concerne les anciens ordinateurs :

Le Bios doit être assez récent pour que le disque dur soit entièrement reconnu.
exemple : la taille affichée du disque est de 32 Go... alors que le disque fait 40 Go.

Certaines limites sont connues :
- 8.4 Go = Bios d'avant janvier 1998,
- 32 Go = Bios d'avant juin 1999

En ce cas, il faudra :
- mettre à jour le Bios (voir le site du fabricant de la carte mère)
ou :
- utiliser un utilitaire permettant au Bios de reconnaître l'intégralité du disque (voir le fabricant du disque dur).

Deux utilitaires sont particulièrement désignés pour cette opération :
- EZ-Install de Western-Digital (gratuit) inclu dans Data Lifeguard Tools : http://support.wdc.com/fr/dlg/
- Disk Manager de Ontrack : http://www.ontrack.fr/diskmanager/

 

 

Limite de la FAT 32 :

Cette limitation n'a pas de rapport avec le Bios.

On peut choisir entre 2 systèmes de fichiers pour formater une partition (un disque dur) sous Windows :

NTFS Obligatoire pour installer Windows Vista ou Windows 7.
Recommandé pour Windows XP
C'est un système de fichiers plus sécurisé et plus évolué que FAT 32 (au milieu de la partition, on trouve une MFT (Master File Table))
FAT 32 Seul format reconnu par Windows 98 (avec FAT16).
Plus rapide et plus simple que NTFS (convient pour une partition de mémoire virtuelle (swap - voir ma page)
Meilleure compatibilité avec Apple (les Mac peuvent écrire sur une partition FAT32, mais pas sur une partition NTFS
FAT 16 Obsolète. Pour les disquettes sur Windows 98 par exemple.

 

 

Limite de la FAT :

Obsolète. Concerne Windows 95 et 98

Cette limitation n'a rien a voir avec le Bios, mais avec Windows, suivant que le système de fichiers utilisé est en FAT16 ou FAT32.

Elle concerne essentiellement Windows 95 : Les versions antérieures à OSR2 ne peuvent pas gérer les partitions en FAT32, et ne peuvent donc reconnaître plus de 2 Go.
Il faudra partitionner le disque dur en partitions de 2 Go... ou mettre à jour Windows.

Pour cette raison, lorsqu'on utilise FDISK sous Windows 98, l'utilitaire propose :
"Voulez-vous activer la gestion des disques de grande capacité (O/N) ?"
(voir ma page)

 

 

2 - Installation matérielle du disque dur :

Trois choses sont à considérer :
- la fixation du disque dur,
- la temperature du disque dur
- le branchement du disque dur.

 

1 - La fixation du disque dur :

Elle ne devrait pas trop poser de problème. Le disque doit être fixé dans un emplacement 3 pouces 1/2 en dessous du lecteur CD-ROM, à l'aide de quatre vis de fixation.

 

En cas d'installation d'un disque supplémentaire :

Vérifier, avant l'achat, que l'ordinateur dispose d'un emplacement libre pour installer un second disque dur

A défaut, on pourra peut-être installer le second disque dans un emplacement 5 pouces 1/4 (réservé normalement aux lecteurs CD-ROM) en utilisant une entretoise (parfois livrée avec un disque dur version boîte)

 

Attention Attention à ne pas toucher avec les mains à l'électronique du disque.
Pour se décharger de toute charge d'électricité statique, toucher une canalisation métallique (reliée à la terre).

 

 

2 - La température du disque dur :

Les disques durs modernes ont tendance à chauffer. Si la température est trop élevée, le disque peut s'user prématurément.

Pour surveiller la température du disque dur :
- utiliser un logiciel :
(exemple : PCWizard, voir ma page : Logiciels de test ou HWMonitor, voir ma page : Températures)

Pour faciliter le refroidissement du disque dur :
- s'il s'agit de l'installation d'un second disque dur, éviter de le placer juste à côté du premier,
- installer un ventilateur près du disque pour le refroidir (exemple : un ventilateur placé en bas à l'avant du boîtier qui soufflera sur le disque (voir ma page)),

 

 

3 - Le branchement du disque dur :

Il existe deux types de disques durs :
- disque SATA = norme actuelle, depuis 2006
- disque PATA = ancienne norme, nécessite l'utilisation d'une nappe IDE, de positionner un cavalier.

 

 

Disque SATA :

2013 : Tous les disques durs sont maintenant en SATA

1 - Le disque dur devra être relié à un câble d'alimentation SATA
2 - Le disque dur devra être relié à la carte mère avec un câble Serial ATA
http://www.ldlc.com/cat/140217.html

- SATA, SATA II et SATA III
(SATA ou Serial ATA) :

Les SATA (débit théorique : 150 Mo/s) sont maintenant remplacés :
- par les SATA II (SATA 3Gbit/s)
débit théorique : 300 Mo/s
- par les SATA III :(SATA 6Gbit/s) débit théorique : 600 Mo/s
particulièrement pour les SSD.

Ils disposent de branchements spécifiques pour la carte mère et l'alimentation.

câble SATA
câble SATA
fil d'alimentation SATA
fil d'alimentation SATA

 

 

Disque PATA  :

2013 : Ce sont les anciens disques durs (jusqu'à 2006)

3 points importants à connaître :

1 - Le disque dur devra être relié à un câble d'alimentation à prise molex (prise classique ; plusieurs prises sont normalement disponibles à l'intérieur du boîtier).
2 - Le disque dur devra être relié à la carte mère avec une nappe IDE (40 ou 80 fils, suivant le disque). Ceci en respectant le sens de la nappe (fil rouge côté alimentation).
3 - Le cavalier (jumper) situé à l'arrière du disque dur, devra être positionné correctement, suivant l'emplacement du disque (maître ou esclave).

Conseil En cas d'ajout de disque dur, il sera utile de connaître la marque de l'ancien disque dur. Ceci afin de se rendre sur le site du constructeur, pour connaître la position du cavalier en cas de modification de branchement.

 

- IDE ou ATA (PATA ou Parallel ATA) :

Les plus répandus jusqu'à 2006, ils cèdent maintenant la place aux SATA.

Ils sont branchés sur la carte mère avec une nappe IDE et une prise Molex pour l'alimentation.

Nappe IDE
nappe IDE
Prise Molex
prise molex

 

 

Particularités de la norme IDE :

Pour brancher un périphérique IDE (disque dur ou lecteur cd/dvd rom), il faut considérer :
- la nappe IDE,
- la position du cavalier (voir),
- l'emplacement des disques ou lecteurs en fonction de la norme IDE.

 

La nappe IDE :

Il existe deux sortes de nappes IDE :
- 40 fils = réservé aux disques durs en UDMA33,
- 80 fils = destiné aux disques durs en UDMA 66/100/133

Attention, ces nappes sont très ressemblantes !
Si on utilise une nappe 40 fils sur un disque dur en UDMA 66/100/133, le débit du disque dur sera diminué.

Selon ses besoins, on utilisera une nappe simple ou double :
- simple : si on a un périphérique IDE à brancher (disque dur ou lecteur CD-ROM),
- double : si on veut ajouter un disque dur ou un lecteur/graveur).

 

En cas d'ajout de disque dur, il faudra également :
- utiliser une nappe double pour pouvoir relier les deux disques ensemble à la carte mère.
- positionner le cavalier de l'ancien disque dur en fonction de sa position sur la nappe.

 

La norme IDE :

Pour que ces données soient plus claires, il faut parler de la norme IDE :
Sans entrer dans les détails...

Sur la carte mère de l'ordinateur, il y a deux connecteurs IDE :
- Primaire (Primary) : IDE 0
- Secondaire (Secondary) : IDE 1
Sur chacun d'eux, on peut mettre deux périphériques (disque dur, CD-ROM ou graveur) :
- l'un en Maître (Master),
- l'autre en Esclave (Slave).

Pour mettre deux périphériques en même temps sur un connecteur, il faudra une nappe double.
Pour les identifier, il faudra mettre l'un en Maître, l'autre en Esclave, en positionnant correctement le cavalier situé à l'arrière du disque.

On aura donc :
- IDE 0 Primary Master,
- IDE 0 Primary Slave,

- IDE 1 Secondary Master,
- IDE 1 Secondary Slave.

L'occupation des connecteur IDE est affichée sur le premier écran du Bios, au lancement de l'ordinateur. C'est ainsi qu'on verra si le nouveau disque est reconnu par le Bios.

 

Emplacement des disques durs en IDE :

En général, on mettra les deux DD sur la première nappe (Primary).
- Le plus simple = ancien disque dur conservant sa place en Master, nouveau en Slave,
- De préférence (mais plus compliqué car il faudra réinstaller Windows) = nouveau disque dur en Master à la place de l'ancien, ancien en Slave.

Sur la deuxième nappe (Secondary), il y aura normalement le lecteur de CD-ROM, seul, donc en Master.

Cependant, d'autres cas sont envisageables suivant son utilisation :
- un disque dur sur chaque nappe : permet d'améliorer les performances en plaçant le fichier swap sur l'autre disque.

Les avis restent partagés sur la question :
- faire une recherche sur http://www.google.fr

 

 

En cas d'ajout d'un graveur de CD-ROM :

Si on dispose d'un graveur de CD-ROM, il est parfois conseillé de l'installer sur une nappe différente du lecteur de CD-ROM (afin d'effectuer correctement des copies "à la volée"(Direct to Disk) entre le lecteur cd et le graveur).
En ce cas, il faudra donc :
- mettre le lecteur CD-ROM en esclave sur IDE 0,
- mettre le graveur de CD-ROM sur IDE 1.

Cependant, cette configuration peut poser des problèmes.
En effet, la présence sur le même connecteur IDE d'un disque dur et d'un lecteur ou graveur cd peut entraîner des ralentissements. Ceci est dû à la vitesse respective de chaque périphérique :
- si le disque dur est en UDMA66 ou UDMA100, il fonctionnera à la vitesse du lecteur ou du graveur de cd placé sur la même nappe (donc au maximum en UDMA33).

Il faudra donc faire des essais, ou faire un choix parmi ces deux branchements possibles.

 

 

Affectation des lettres des disques et lecteurs :

Sous Windows, chaque lecteur (disque, partition, lecteur cd, graveur), reçoit une lettre (de C à Z) pour qu'il soit reconnu par le système.
Celui qui a la lettre C: est le plus important :
- c'est celui-ci qui contient les fichiers indispensables au démarrage de Windows,
- c'est sur celui-ci qu'on installera Windows en général.

Dans le cas le plus simple (en IDE) :
Le disque dur placé en maître sur IDE 0 s'appellera C:
Le disque dur placé en esclave sur IDE 0 s'appellera D:
Le lecteur de CD-ROM placé en maître sur IDE 1 s'appellera E:

Mais l'attribution des lettres dépendra du nombre de disques durs, et du nombre de partitions.

 

Ce qu'il faut savoir sur l'affectation des lettres :
- les disques durs passent avant les lecteurs de CD-ROM, graveurs de CD-ROM, lecteurs zip, clé USB, Appareils Photo Numérique.
- les partitions primaires des disques durs passent avant les partitions logiques.

Personnellement, je modifie uniquement, *juste après l'installation de Windows*, les lettres des lecteurs / graveurs de CD-ROM.
Cela permet de rajouter ultérieurement un disque dur ou des partitions, sans que la lettre des lecteurs soit modifiée.

 

Modification avec Windows XP / Vista / Windows 7 :

On peut modifier la lettre d'un disque dur ou d'une partition (même s'il vaut mieux ne pas le faire !)
On peut modifier la lettre d'un lecteur CD-ROM.

- cliquer avec le bouton droit sur Poste de Travail (Ordinateur sous Windows Vista / Windows 7)
- sélectionner Gérer,

Dans Gestion de l'ordinateur :
- cliquer sur Gestion des disques,
- cliquer avec le bouton droit sur le périphérique (partition ou lecteur CD-ROM),
- sélectionner "Modifier la lettre de lecteur et les chemins d'accès..."
- cliquer sur Modifier,
- sélectionner la nouvelle lettre,
- cliquer sur OK.

- redémarrer l'ordinateur.

 

 

Modification avec Windows 98 :

Windows 98 est moins "souple" que Windows XP pour l'affectation des lettres des lecteurs :
- on ne peut pas modifier la lettre d'un disque dur ou d'une partition, à moins d'utiliser un logiciel comme Letter Assigner.
- on peut définir la lettre d'un lecteur de CD-ROM ou d'un graveur de CD-ROM.

Attention Si on partitionne le(s) disque(s) dur(s) (voir), chaque partition sera affectée d'une lettre. La lettre attribuée au lecteur de CD-ROM sera donc décalée. Il sera préférable, dès l'installation de Windows, de modifier l'affectation des lettres des lecteurs de CD-ROM et de graveur (voir).

Pour plus de précisions, voir  "Affectations des lettres de partition..." :
http://www.bellamyjc.org/fr/windows9x.html ou
http://www.bellamyjc.org/fr/windows9x.html#lettres

Letter Assigner. Utilitaire freeware qui permet de définir soi-même les lettres des disques et lecteurs.
http://www.v72735.f2s.com/LetAssig/

 

 

3 - Configuration logicielle du disque dur :

Pour utiliser le nouveau disque, il faut d'abord activer sa partition, et le formater.

 

Sous Windows XP :

Deux situations possibles :
- 1 - on installe Windows en même temps que le disque dur :
Il faudra démarrer sur le CD-ROM d'installation Windows, et définir la taille de la partition à utiliser pour installer Windows.
- 2 - on installe le disque dur en complément d'un disque principal.
Il faudra initialiser le disque dur, le partitionner et le formater, à partir du Gestionnaire de disque (clic droit sur Poste de Travail, sélectionner Gérer)
(Cela est valable pour l'initialisation d'un disque dur externe)

 

Sous Windows 98 :

Deux situations sont possibles :
- 1 - le disque dur est fourni avec une disquette d'installation.
Il est préférable d'utiliser cette disquette, en suivant les instructions du manuel.
- 2 - on ne dispose que d'une disquette de démarrage.
Il faudra utiliser les deux utilitaires, Fdisk et Format, présents sur cette disquette.

FreeFDISK pour Windows 98 :

On peut utiliser Free FDISK à la place de l'utilitaire Microsoft. Voici les informations fournies par JC Bellamy :

"La version 1.0 RC1 de "Free FDISK" est sortie (11 février 2001).
(Logiciel en Open Source sous licence GPL)

Je rappelle qu'il est entièrement compatible avec le FDISK traditionnel de MS, mais il fait plein plein d'autres choses, et documentées (à la différence de l'outil MS)
En particulier, un truc tout bête mais drôlement IMPORTANT : il permet de sauvegarder/restaurer le MBR."

Télécharger FreeFDISK :
http://telechargement.zebulon.fr/free-fdisk.html
"Free FDISK remplace avantageusement la commande DOS FDISK. Etant entièrement compatible avec l’outil de Microsoft, cet utilitaire va vous permettra de partitionner vos disque tout en apportant certaines innovations comme le support des disques de plus de 128 Go, la possibilité de créer un multiboot ou encore le support de partitions non DOS. A noter que l’interface est la même que celle du FDISK d’origine. "

Free-FDisk sur Framasoft :
http://www.framasoft.net/article1122.html

 

 

Supprimer des partitions avec Delpart :

Delpart est un utilitaire très pratique pour supprimer des partitions (notamment des partititions non-dos comme NTFS), impossibles à supprimer avec Fdisk :
- télécharger Delpart

Voir aussi :
http://www.bellamyjc.org/fr/windowsnt.html#DELPART

 

 

Utiliser Fdisk et Format (Windows 98) :

Voilà comment procéder :

Je considère que le disque dur est installé et correctement branché, et que le Bios est configuré en reconnaissance AUTO.

- introduire la disquette de démarrage dans le lecteur, et allumer l'ordinateur.

Au premier écran, on doit voir s'afficher les caractéristiques du disque dur, preuve qu'il est bien branché et reconnu par le Bios.

1 Fdisk :
Au prompt A:\>
- taper fdisk et Entrée.
- activer la gestion des disques de grande capacité (Fat32) (écran 1)
- choisir l'option 1 "Créer une partition DOS ou un lecteur logique DOS" (écran 2)
- choisir l'option 1 "Créer une partition DOS principale" (écran 3)
- accepter la taille de la partition,
- appuyer sur Echap pour revenir au menu principal,
- choisir l'option 2 "Activer la partition",
- activer la partition et appuyer sur Echap...
- redémarrer l'ordinateur pour prendre en compte la partition.

2 Format :
Au prompt A:\>
- taper format c: /s et Entrée.

Ensuite, on pourra installer le système d'exploitation (Windows).

 

Pour créer plusieurs partitions, voir la partie suivante (partitionner un disque dur).

 

Une autre page, peut fournir des renseignements supplémentaires (voir)

 

24/01/02 Problèmes de mode compatibilité MS-DOS avec les contrôleurs PCI-IDE :
KB microsoft

 

 

Haut de page

| Copyright | Histoire d'Aidewindows | Assistance à domicile | Concarneau | Aide Informatique et Internet : www.ai2.fr

Hit-Parade des sites francophones