Logiciels > Technique > Problèmes de température

Problèmes de température

Voir auss mes pages :

 

 

Logiciels de test

Attention Les informations présentes sur cette page peuvent être rapidement obsolètes.
Tenir compte également de la date de rédaction des articles cités en liens.

 

Test de température :

Les cartes mères, cartes graphiques et disques durs récents sont équipés de sondes permettant d'afficher leurs températures.

 

 

Les différentes températures :

On distingue :
- la température de l'intérieur du boîtier (Carte mère ou Sys Temp)
- la température du processeur (Processeur ou CPU Temp)
- la température du(des) disque(s) dur(s),

On distingue également :
- la température au repos (idle), c'est à dire lorsque l'ordinateur n'est pas sollicité et qu'aucun programme gourmand en ressource ne fonctionne.
- la température en fonctionnement intensif, c'est à dire en pleine utilisation (jeu ou plusieurs programmes en activité)

 

Pour contrôler les différentes températures, je conseille HWMonitor (voir page suivante) qui conserve les températures maximales atteintes.

 

 

Pour contrôler l'utilisation du processeur :

On contrôle l'utilisation du processeur avec le Gestionnaire des tâches.

1 - Ouvrir le Gestionnaire des tâches (3 façons) :
- cliquer avec le bouton droit sur un endroit vide de la Barre des tâches,
- sélectionner "Gestionnaire des tâches",

Démarrer le Gestionnaire des tâches

ou :
- appuyer simultanément sur les touches Ctrl+Alt+Suppr.
ou :
- menu Démarrer, Exécuter...,
- taper :
taskmgr
- cliquer sur Ok.

 

2 - Dans le Gestionnaire des tâches :
- onglet Performances,
- vérifier l'utilisation de l'UC qui doit être inférieur à 5% au repos.

Gestionnaire des tâches

 

 

Utilité de connaître les températures de fonctionnement :

Il est utile de connaître les températures de fonctionnement de son ordinateur.

Ces températures varient en fonction de différents facteurs :
- la durée de fonctionnement,
- la température ambiante (not: en été) et l'aération de la pièce où est situé l'ordinateur,
- la marque et / ou le modèle du microprocesseur,
- la qualité et la quantité de pâte thermique utilisée pour le montage du processeur.
- le système de refroidissement de l'ordinateur (qualité et nombre de ventilateurs),
- la présence de poussière à l'intérieur du boîtier**
- les éléments de l'ordinateur (plusieurs disques durs, carte graphique puissante, chaleur dégagée par l'alimentation).

 

La carte mère :

Il faut que la carte mère possède les sondes correspondantes et/ou qu'elles soient reconnues par le programme.

Le Bios reconnaît toutes les sondes de la carte mère.
Attention : les températures de fonctionnement indiquées dans le Bios sont forcément inférieures à celles de Windows.

 

 

Entretien et problèmes :

 

Dépoussiérer l'intérieur de l'ordinateur :

- nettoyer ventilateurs, radiateurs, grilles d'aération...

- utiliser un pinceau fin pour nettoyer les ventilateurs : faire très attention à ne pas toucher les pales avec le manche du pinceau, car le moindre choc peut endommager le ventilateur. Ce qui se traduit par un bruit supplémentaire au fonctionnement et une détérioration rapide.

- on peut utiliser un aspirateur pour évacuer la poussière, à condition de ne pas toucher les composants de l'ordinateur.

Tabac et poussière sont les ennemis :
La poussière s'accumule, et adhère aux composants grâce à la nicotine !

 

Conseils de FDDKDR : Températures prises au repos ou après une utilisation "poussée".
Si prises au repos, elles sont élevées (trop), vérifier jusqu'où cela monte en utilisation intensive (jeux gourmands, encodage vidéo, benchmark etc ...)
Si c'est vraiment élevé dans ce cas, améliorer la ventilation du boîtier, et si pas suffisant, changer aussi le couple radiateur / ventilateur du processeur (appelé "ventirad") par un plus performant (mais sans être plus bruyant... cela existe).

Sinon, c'est élevé mais acceptable.
Une simple amélioration de la ventilation du boîtier devrait suffire ... mais ce n'est pas impératif.

PS : en profiter pour dépoussiérer (délicatement) tous les ventilateurs (boîtier et chipset s'il y a, et celui du processeur), le radiateur (du processeur), autour du disque dur (attention, fragile aussi), et les grilles d'aération ... cela joue beaucoup sur les baisses de performance du système de refroidissement...

 

 

Problème de redémarrage automatique de l'ordinateur :

Première question à se poser :
Le redémarrage intempestif se produit-il à froid ou à chaud ?

1 - Redémarrage à chaud :

Si le redémarrage se produit après un certain temps d'utilisation, ou lorsque l'ordinateur est utilisé à pleine puissance (ex : lors de l'utilisation d'un jeu), il est fort possible que cela soit un problème de température (une surchauffe provoque la mise en sécurité du processeur).

1 - vérifier les températures avec un logiciel spécialisé (voir plus haut)

2 - ouvrir la tour et :
- vérifier le bon fonctionnement des ventilateurs (particulièrement celui du microprocesseur)
- procéder au dépoussiérage des ventilateurs et radiateurs.

 

2 - Redémarrage à froid (ou sans rapport avec la température) :

-Vérifier dans l'Observateur d'événements si une erreur est signalée :

- menu Démarrer, Exécuter...,
- taper :
eventvwr.msc
- cliquer sur Ok
ou :
- menu Démarrer, Panneau de Configuration, Outils d'administration, Observateur d'événements.

Dans l'Observateur d'événements :
Menu gauche :
- cliquer sur Système,
Menu droit :
- double-cliquer sur un événement récent affecté d'une icône :
Erreur : erreur ou Avertissement : avertissement
- consulter la description de l'erreur,
- copier le numéro correspondant à ID évén.
- consulter le site ci-dessous

Si la partie System n'apporte pas de renseignement :
- consulter la partie Application

 

Voir également ma page : L'Observateur d'événements

 

Pour une explication de l'ID évén :
http://www.eventid.net

 

La partie Sécurité est désactivée par défaut.
Elle peut être activée sous Windows XP Pro dans gpedit.msc

 

 

Désactiver le redémarrage automatique :

Par défaut, Windows est configuré pour redémarrer automatiquement l'ordinateur dès qu'une erreur BSOD (écran bleu) se produit.
Pour obtenir des informations sur la nature de l'erreur provoquant le redémarrage, il est préférable de désactiver cette fonction.

- cliquer avec le bouton droit sur Poste de Travail, sélectionner Propriétés,
ou :
- menu Démarrer, Panneau de configuration, Système,

Dans le Panneau de configuration Système :

Sous Windows XP :
- onglet Avancé,

Sous Windows Vista ou Windows 7 :
- cliquer sur "Paramètres système avancés"

Dans "Démarrage et récupération" :
- cliquer sur Paramètres,
Dans "Défaillance du système" :
- décocher "Redémarrer automatiquement".

 

Au prochain plantage, Windows affichera un écran bleu (BSOD)
- noter le numéro de l'erreur et le fichier concerné.
- faire une recherche (sur le disque dur ou sur Internet) pour identifier l'application responsable du plantage.

 

- tester la mémoire :

Un redémarrage automatique est souvent dû à une barrette mémoire défectueuse.

Voir ma page : Les logiciels de test : Test mémoire

 

 

Si le redémarrage s'effectue automatiquement au démarrage de l'ordinateur :

Démarrer l'ordinateur en mode sans échec :

- appuyer (tapoter) sur F8 au démarrage de l'ordinateur (après l'écran du Bios, avant le lancement de Windows),
Dans le menu qui s'affiche :
- sélectionner "Démarrage en mode sans échec".

Si l'ordinateur se lance :
- désactiver le redémarrage automatique (voir plus haut)

Si l'ordinateur ne se lance pas :
- appuyer sur F8 au démarrage de l'ordinateur,
Dans le menu :
- sélectionner "Dernière bonne configuration connue".

 

 

Haut de page

| Copyright | Histoire d'Aidewindows | Assistance à domicile | Concarneau | Aide Informatique et Internet : www.ai2.fr

Hit-Parade des sites francophones